Les symptômes du syndrome d’hypersensibilité chimique multiple

Take a moment to share this information
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les symptômes d’hypersensibilité chimique multiple

La plupart des gens souffrant d’hypersensibilité chimique multiple doivent vivre dans un environnement contrôlé afin d’éviter d’absorber les polluants ou toxines que les gens transportent sur eux. En effet, l’usage de savons à lessives commerciaux, de vêtements synthétiques faits de fibres de plastiques ou bien de résidus de parfums sur les vêtements ne sont que quelques uns des exemples de contaminations pouvant entraîner des réactions d’hypersensibilité chimique multiple chez une personne.

Il est important de comprendre qu’il existe différents niveaux d’hypersensibilité chimique multiple possibles. Parfois, les gens se considèrent comme souffrant d’hypersensibilité chimique multiple mais n’ont que très peu de symptômes comparativement à d’autres, tout est très relatif. Il existe aussi des gens qui sont hypersensibles à une seule catégorie de toxines et non à l’ensemble de celles-ci. Ainsi, il existe certains hypersensibles qui ne peuvent tolérer les parfums tandis qu’ils ne se sentent pas incommodés par les pesticides dans la nourriture ou bien par le traitement au chlore ou fluor que subissent plusieurs eaux de ville. Dans bien des cas, l’hypersensibilité chimique multiple commence tranquillement avec certaines catégories de substances et peut s’empirer si l’individu ne réagit pas en améliorant ses habitudes de vie.

De ces réalités, il est difficile de tracer une ligne claire entre la maladie de l’hypersensibilité chimique et le fait d’avoir une sensibilité accrue à diverses substances polluantes pour le corps. De façon générale, la maladie de l’hypersensibilité existe lorsque la sensibilité d’un individu compromet ses choix de vie et vient altérer sa liberté d’agir dans la société. Plusieurs hypersensibles évitent les lieux publiques comme les centres d’achats, les restaurants, le cinéma, etc. car la présence de toxines dans l’air les empêchent de profiter de ces moments. Lorsqu’on atteint ce type de limitations, on peut normalement qualifier le trouble comme étant de l’hypersensibilité.

L’hypersensibilité engendre un certain niveau d’isolation sociale. Je tiens à spécifier que l’hypersensible ne s’isole pas en premier lieu par choix mais avant tout par besoin car, selon la gravité de ses symptômes, il peut littéralement sentir sa vie compromise par l’exposition à certains polluants très anodins pour les gens non hypersensibles : fumée de cigarette, savon à lessive, parfums, savons, etc.

En ce qui concerne les symptômes physique que peut ressentir la personne souffrant d”hypersensibilité chimique, cela varie grandement, mais j’ai tenté ici d’en faire une liste assez exhaustive en fonction de mon cheminement et des discussions que j’ai pu avoir avec d’autres hypersensibles.

Premier niveau : symptômes de l’hypersensibilité chimique multiple

Le premier niveau de sensibilité touche la majorité de la population mais il est fréquent que les gens ne porte que très peu d’attention à tous ces symptômes qui indiquent l’intoxication du corps par diverses toxines présentes dans l’air, la nourriture ou bien l’eau.

  • Inconfort au niveau des yeux, brûlements, picotement, assèchement
  • Inconfort au niveau des sinus, du nez, brûlements, picotement
  • Rougeurs sur la peau
  • Raideurs musculaires
  • Assèchement de la langue,
  • Brûlements d’estomac, nausées, diarrhée

Deuxième niveau : symptômes d’hypersensibilité chimique multiple

Une certaine partie des gens qui souffrent d’hypersensibilité n’ont que de légers symptômes désagréables qui ressemblent beaucoup à ceux des gens normaux mais qui sont par contre amplifiés par un inconfort interne propre à chacun et difficilement explicable.

  • Inconfort respiratoire léger à important
  • Brûlements au niveaux des yeux, de la peau ou des sinus (nez)
  • Irritation digestive (syndrome du colon irritable par exemple), douleurs lors du passage de la nourriture dans le tube digestif, incapacité à consommer des aliments acides.
  • Fatigue importante
  • Perte d’appétit et nausées
  • Malaise général, idées troubles, perte d’attention.

Troisième niveau : symptômes d’hypersensibilité chimique multiple aiguë

Une minorité d’hypersensibles éprouve de graves symptômes qui compromettent littéralement leur survie lorsqu’ils se retrouvent en présence de toxines. Ce type d’hypersensibles vit la plupart du temps isolé du reste du monde, dort à l’extérieur et a coupé les liens avec ses amis et sa familles. Ces gens cherchent désespérément de l’aide.

  • Incapacité respiratoire importante, perte du souffle
  • Arythmie cardiaque*
  • Sentiment d’empoisonnement généralisé, capacité à sentir les polluants pénétrer en eux, causer du dommage et demeurer en eux
  • Brûlements aux yeux, aux nez et à la bouche lors de contact avec des polluants
  • Graves problèmes digestifs*
  • Fatigue et fatigue chronique* dans bien des cas
  • Atteinte au système nerveux*, difficultés à exprimer clairement ses idées, dyslexie nouvellement apparue, perte de mémoire importante, perte de la capacité de concentration.
  • Électrosensibilité*

Les caractéristiques suivis d’une * ne sont pas présentes chez tous les hypersensibles et dépendent de différents facteurs que j’expliquerai en temps et lieu car cela demande de nombreuses explications nuancées que je ne désire pas précipitées ici.

N’hésitez pas à laissez un commentaire si vous croyez que nous avons oublié des symptômes ou si vous souffrez d’hypersensibilité chimique multiple.

J’ai pu guérir mon hypersensibilité chimique multiple en purifiant mon corps de ses toxines et en le régénérant par la bonne alimentation. J’ai écrit un livre sur le sujet et vous pouvez lire des témoignages en cliquant ici.

 

 


Take a moment to share this information
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Facebook Comments